qui-sommes-nous

Circulation

La navette Spacetrain circule en sustentation sur un monorail en « T » inversé.

Comme l’Aérotrain de l’ingénieur Jean Bertin dans les années 70, elle utilise une technologie avancée de coussins d’air. Ceux-ci favorisent la diminution des frottements et permettent au module d’atteindre une vitesse élevée.

Dans la conception, nous avons mis un point d’honneur à développer une solution garantissant des coûts d’entretien réduits,  ainsi que les nuisances très limitées.

Propulsion

La propulsion est assurée par des moteurs à induction linéaire silencieux, alimentés par des batteries embarquées. Des piles à combustibles et des batteries haute densité au graphène permettent une optimisation du fonctionnement des systèmes de sustentation et propulsifs.

Freinage

La navette Spacetrain est dotée de plusieurs types de freinage.

Des freins développés dans un alliage graphène/carbone enserrent le rail vertical pour diminuer progressivement la vitesse du module.

La décélération peut également être obtenue en diminuant la sustentation de la navette par réduction des coussins d’air. Elle sera alors déposée sur des patins en graphène.

Sécurité

De multiples capteurs et caméras assurent la sécurité des passagers tout au long de leur voyage. Conçu comme un objet connecté, Spacetrain calcule et analyse en permanence les indices relatifs à la circulation. En cas d’évacuation d’urgence, la navette est équipée de toboggans.

Environnement

Pour concevoir ce mode de transport futuriste, nous nous appuyons sur des technologies d’avenir, à base de graphène et d’hydrogène.
De plus nous associons à cela l’utilisation d’énergies renouvelables pour développer une forme de transport durable et plus respectueuse de l’environnement.

qui-sommes-nous

Notre projet vous intéresse ?